Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

L'engagement du Canada en Afghanistan

www.afghanistan.gc.ca

Document archivé

L'information archivée sur le Web est disponible à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de dossiers seulement. Elle n’a été ni modifiée ni mise à jour depuis sa date d’archivage. Les pages archivées sur le Web ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un format de rechange en communiquant avec nous.

L’unité de transport aérien tactique replie ses ailes à l’aérodrome de Kandahar

Photo © Gouvernement du Canada
Le dernier transport CC130J Hercules de l’unité de transport aérien tactique décolle pour la dernière fois de la piste de Kandahar pour amorcer le long voyage de retour vers le Canada. Ce départ met fin à dix ans de soutien aérien déployé en matière de logistique aux opérations en Asie du Sud-Ouest.
Photo © Gouvernement du Canada
Le Col Sean Friday de la 8e Escadre Trenton reconnaît le salut général pendant la parade de fin des opérations de l’unité de transport aérien tactique. Au cours de la longue carrière de l’unité de transport aérien tactique (mise sur pied au Camp Mirage, à Dubaï, en janvier 2002), la 8e Escadre Trenton a fourni la majorité de ses membres.
Photo © Gouvernement du Canada
Le Maj Spencer Selhi, commandant de l’unité de transport aérien tactique, fait défiler les membres de son unité sous le nez de leur dernier aéronef, le CC130J Hercules numéro 606, pour une cérémonie du crépuscule de fin des opérations.

Le départ du dernier Hercules met fin à dix ans de soutien aérien déployé en matière de logistique aux opérations en Asie du Sud-Ouest

Par le Capitaine Nicole Meszaros

L’unité de transport aérien tactique (UAT), également connue sous le nom de Force opérationnelle Canuck, a officiellement mis fin à ses opérations le 16 novembre 2011 en organisant une cérémonie du crépuscule sur l’aire de trafic de l’aérodrome de Kandahar.

L’UAT a été mise sur pied à la fin janvier 2002, quand les équipages et techniciens aériens du détachement de transport aérien tactique ont été déployés, ainsi que trois aéronefs CC130 Hercules de modèle H, de la 8e Escadre Trenton au Camp Mirage, aux Émirats arabes unis, dans le cadre de l’opération Apollo. Au cours de sa longue carrière, l’UAT a enregistré plus de 3 400 missions de soutien aérien en matière de logistique.

Le soutien aérien déployé en matière de logistique aux opérations en Asie du Sud-Ouest a commencé le 16 novembre 2001, où le détachement de transport aérien stratégique s’est rendu à Rhein-Main, en Allemagne, avec un transporteur aérien à long rayon d’action CC150 Polaris. Sa mission était de transporter du Canada le personnel, l’équipement et les marchandises nécessaires pour la mise sur pied du Camp Mirage. À titre de base de soutien du théâtre, le Camp Mirage constituait la plaque tournante des Forces canadiennes en matière de logistique pour tout le théâtre de l’Asie du Sud-Ouest jusqu’à sa fermeture en novembre 2010. À ce moment, l’unité de transport aérien tactique s’est rendue à l’aire de trafic de l’escadre aérienne de la Force opérationnelle interarmées en Afghanistan à l’aérodrome de Kandahar pour les deux dernières rotations de l’opération Athena.

L’unité de transport aérien tactique a amassé des statistiques impressionnantes pendant les presque dix ans passés à voler en Afghanistan : plus de 23 000 heures de vol opérationnel, plus de 223 000 passagers amenés à bon port et 57 largages à partir d’appareils CC130 Hercules (modèles H et J). Les équipages de l’UAT ont également eu l’honneur d’accompagner plus de 100 militaires décédés lors de la première étape de leur retour au Canada, et ils n’oublieront pas ces missions de sitôt.

En reconnaissance de ces jalons, le Colonel Sean Friday, commandant de la 8e Escadre Trenton, est venu à Kandahar du Canada pour assister à la cérémonie de cessation des opérations de l’UAT.

« Une ère de mobilité aérienne prend fin après le déploiement le plus long de l’histoire de l’Aviation royale canadienne, déclare-t-il. Cette mission avait besoin d’une équipe entière. »

Dans son discours, le Col Friday a parlé de la diversité requise au sein de l’équipe pour que les Hercules puissent voler : des spécialistes de la maintenance, des techniciens en approvisionnement, des chauffeurs et bien d’autres, en plus de l’équipage aérien.

Le Major Spencer Selhi, commandant de l’UAT, est également passé au micro. « L’unité de transport aérien tactique a offert du soutien aux forces canadiennes et alliées tout au long de ses presque dix ans d’opérations en Afghanistan. Ces vols ont permis aux commandants de transporter efficacement des troupes, de l’équipement et du matériel, ce qui leur a conféré des avantages stratégiques et tactiques, explique-t-il. Ceux et celles qui ont soutenu cette période prolongée d’opérations en vol ont fait du travail exceptionnel et ont facilité le succès de la mission en faisant preuve d’excellence, de professionnalisme et de dévouement, les valeurs centrales de l’Aviation. »

« Les membres de l’Aviation sont fiers du fait que les membres de l’UAT ont été les premiers à arriver dans le théâtre d’opérations et les derniers à le quitter », déclare l’Adjudant-maître John Short, adjudant de l’Escadron. « Alors que nous nous préparons à quitter l’Afghanistan, nous avons réfléchi à tout ce que l’ARC a accompli ici. Nous avons bien hâte de changer de rythme pour pouvoir nous reposer et nous préparer pour la prochaine mission. »

Dans l’obscurité qui descendait, la dernière parade de l’unité de transport aérien tactique a pris fin avec le défilé de l’ARC, dont la musique était jouée avec le style afghan, sur les cornemuses.

Pied de page

Date de modification :
2011-12-02